Articles Comments

Nouvotoutbo » Ecologie » Aprés-midi de restitution le 15 février 2017, sur le séisme d’Amatrice

Aprés-midi de restitution le 15 février 2017, sur le séisme d’Amatrice

Suite au séisme des Apennins (Italie) du 24 août 2016, la mission qui s’est rendue sur place livrera son rapport, pour participer à cette restitution qui aura lieu au Ministère inscrivez-vous avant le 10 février.

L’Association Française du Génie Parasismique (AFPS) organise régulièrement des missions post-sismiques après des séismes majeurs, dans l’objectif d’en tirer des enseignements pour la gestion du risque sismique en France (normes parasismiques, gestion de crise, etc.). Des missions ont déjà été réalisées en Italie, à L’Aquila (2009) et en Emilie-Romagne (2012). La mission à Amatrice s’est déroulée du 15 au 21 octobre 2016, avec un groupe de 12 personnes, en étroite collaboration avec les organismes italiens impliqués dans la gestion de crise et la prévention des risques.

La mission a couvert les thématiques suivantes : aléa sismique et géotechnique, comportement des structures, gestion de crise et reconstruction/recomposition, amélioration des procédures d’enquêtes macrosismiques du BCSF (bureau central sismologique français).

Une séance de restitution de cette mission, ouverte à tous, est organisée le mercredi 15 février 2017 à 14h, au Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer, (Tour Séquoia – Auditorium). Les personnes désirant participer à cette séance sont invitées à s’inscrire auprès du secrétariat de l’AFPS avant le 10 février afps@enpc.fr

Séisme des Apennins du 24 août 2016 :
Un séisme majeur (magnitude Mw 6.0) s’est produit dans la province de Rieti, au Nord de Rome, le 24 août 2016, à 3h36 heure locale. Les villages les plus touchés sont Accumoli, Amatrice et Arquata del Tronto. Cette zone rurale, habituellement faiblement peuplée, accueillait de nombreux touristes et familles en raison de la saison estivale. Le bilan humain est de 298 victimes et près de 400 blessés. Des milliers de personnes sans logement sont accueillies dans les structures temporaires. Il s’agit de l’un des séismes les plus meurtriers survenus en Italie ces dernières années.

Filed under: Ecologie

Comments are closed.