Articles Comments

Nouvotoutbo » Ecologie » Instauration de l’étiquette de performance énergétique pour les pneus

Instauration de l’étiquette de performance énergétique pour les pneus

A partir du 1er novembre 2012, l’étiquette de performance énergétique des pneumatiques est obligatoire. A l’image des appareils ménagers, l’étiquette fournit aux utilisateurs finaux de véhicules des informations claires et adaptées en matière de consommation d’énergie, d’adhérence sur route mouillée et de bruit extérieur de roulement. Elle permet donc d’orienter les consommateurs vers des produits plus performants, plus sûrs et moins bruyants.

Les pneumatiques sont responsables de 20 à 30 % de la consommation en carburant d’un véhicule. L’acquisition de pneumatiques de qualité permet donc de réduire sensiblement la consommation de carburant, et de produire, par conséquent, moins de CO2.

Les véhicules concernés

Les types de pneus concernés par cet étiquetage sont les pneus destinés :
  • aux voitures particulières et à leurs remorques (classe C1) ;
  • aux véhicules utilitaires légers et à leurs remorques, (classe C2) ;
  • aux véhicules lourds de transports de marchandises ou de personnes et à leurs remorques (classe C3)
L’étiquetage est obligatoire pour les pneus C1 et C2. Pour les pneus C3, les informations doivent figurer dans la documentation technique promotionnelle ainsi que sur les sites Internet des fournisseurs.

Un règlement européen

La Commission européenne a adopté le règlement (CE) n°1222/2009 sur l’étiquetage des pneumatiques (modifié par le règlement n°228/2011) le 25 novembre 2009. Il vise à harmoniser l’information sur la performance énergétique des pneumatiques, sur leur adhérence sur sol mouillé et sur leur bruit externe de roulement.

Les trois informations de l’étiquette

Etiquetage de performance énergétique pour les pneus
L’étiquette donne les 3 informations suivantes :
– la classe d’efficacité en carburant sur la colonne de gauche (sur une échelle de A à G),
– la classe d’adhérence sur sol mouillé sur la colonne de droite (sur une échelle de A à G),
– le niveau sonore extérieur, selon 3 niveaux et en décibels (dB), dans la partie basse de l’étiquette.

Pour ce qui concerne l’efficacité en carburant, l’échelle de A à G classe les pneumatiques selon leur résistance au roulement, la lettre A indiquant les produits à plus faible résistance au roulement et donc les plus économes en énergie.

Les bénéfices attendus : une sécurité renforcée, des économies d’énergie et une réduction des émissions de CO2

L’application de cette mesure se fait au niveau européen afin de susciter une évolution du marché en faveur de pneumatiques plus performants, tant sur le plan de la sécurité que de la réduction des consommations de carburant et de la nuisance sonore.
Son adoption constitue un des aspects du plan d’action pour l’efficacité énergétique et contribuera à atteindre l’objectif consistant à réduire de 20 % la consommation énergétique totale de l’Union européenne d’ici à 2020.
A cette échéance, cette mesure devrait permettre une économie de 2,4 à 6,6 millions de tep (tonnes équivalent pétrole). Les réductions d’émissions de CO2 de tous les types de véhicules devraient se situer entre 1,4 et 4,0 millions de tonnes par an, selon la vitesse d’évolution du marché en faveur des pneumatiques les plus efficaces en carburant.

> consulter le texte du règlement (pdf)

Filed under: Ecologie · Tags: ,

Comments are closed.