Articles Comments

Nouvotoutbo » Ecologie » Première grande commande européenne de véhicules électriques : les résultats

Première grande commande européenne de véhicules électriques : les résultats

Nathalie Kosciusko-Morizet, François Baroin, ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, et Eric Besson, ministre chargé de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, annoncent les résultats de la première grande commande européenne de véhicules électriques. Celle-ci permet de faire naître une offre de véhicules électriques compétitive et pérenne.

Cette commande groupée, réalisée sous le pilotage de Jean-Paul Bailly, PDG du Groupe La Poste, et coordonnée par l’UGAP, centrale d’achat public, était prévue par le Plan national véhicule décarboné, qui a été intégralement mis en oeuvre. Elle a permis d’organiser et de fédérer les besoins des entreprises publiques, de 18 entreprises privées (ADP, Air France, Areva, Bouygues, EDF, ERDF, Eiffage, France Telecom Orange, GDF Suez, Suez environnement, GRT Gaz, GrDF, RATP, SAUR, SNCF, SPIE, Vinci et Veolia), des collectivités locales et de l’Etat afin d’atteindre une masse critique permettant de faire naître une offre de véhicules électriques compétitive et pérenne.


A l’issue d’une procédure de mise en concurrence sous forme de dialogue compétitif, la commande groupée a abouti à l’attribution de deux lots :
  • le premier lot attribué consiste en une commande de 15 637 véhicules Renault Kangoo pour une période de quatre ans ;
  • le deuxième lot attribué consiste en une commande de 3 074 véhicules Peugeot Ion, pour une période de quatre ans également.
Cette démarche de commande groupée de véhicules électriques, née des Etats généraux de l’industrie et menée sous l’égide du PDG du Groupe La Poste, témoigne à nouveau du soutien apporté par l’Etat au développement du véhicule électrique. Le Gouvernement consacre des moyens financiers importants au véhicule électrique, notamment par le biais du programme « véhicules du futur »des Investissements d’avenir, doté de 750 millions d’euros, et du bonus automobile de 5 000 euros maintenu en 2012. Il veille aussi à ce que l’offre puisse se structurer de manière cohérente et pérenne, comme le prévoit la Charte pour l’industrialisation du véhicule électrique adopté par les acteurs et partenaires de la filière le 6 septembre 2011.

Filed under: Ecologie · Tags: , , , , , , , , , ,

Comments are closed.